Comparateur Dépendance Seniors

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires a porte - Assurances dépendance - Assurance accidents de la vie et travaux pour Seniors

Accessibilité : amélioration des revêtements de sol pour les seniors

Les chutes font partie des problèmes souvent rencontrés par la majorité des seniors. Cependant, elles peuvent avoir des conséquences néfastes sur leur santé voire mortelle dans certains cas. Ainsi, il est d’une importance capitale de les protéger contre d’éventuelles chutes et surtout d’adapter leur milieu de vie à leur âge. C’est à titre préventif que l’amélioration des revêtements de sol est à prévoir pour le bien d’un senior. Mais pourquoi est-ce que cela représente une grande importance pour les personnes âgées ? Comment faire pour améliorer les revêtements de sol ? Est-ce que ces travaux coûtent les yeux de la tête ? Quel type de revêtement de sol pour mieux amortir les chutes d’un senior? Quel équipement est associé à des revêtements de sol pour mieux protéger les seniors ? Les paragraphes suivants donneront d’amples informations à ces propos.

Nombreuses sont les causes des chutes chez les personnes du troisième âge, mais un sol glissant peut être l’une des origines de cet accident. Pourtant, les conséquences d’une chute deviennent de plus en plus graves avec l’âge et peuvent être même mortelles dans certains cas. Selon des statistiques, 1/3 des personnes ayant 65 ans et plus tombent au moins une fois par an. C’est dans ce sens qu’il s’avère d’une importance capitale d’améliorer les revêtements de sol afin de diminuer les risques de complication grave pour un senior en cas de chute. Autrement dit, opter pour un revêtement antidérapant est une des solutions à prendre en considération pour la protection d’un senior. Il est d’ailleurs à noter que le principal avantage du fait de recourir à des revêtements de sol est le fait qu’ils sont en mesure d’amortir l’impact des chutes. En fonction du type de matériaux choisis, certains arrivent même à réduire à moitié l’impact d’une chute.

En fonction de l’antidérapant choisi, il se peut qu’il est tout à fait possible de le poser soi-même surtout s’il s’agit d’un tapis par exemple. Par contre, pour la pose d’un revêtement de sol en caoutchouc, en linoléum, en vinyle ou encore en liège, il est beaucoup plus judicieux de demander de l’aide à un professionnel en la matière. Il est d’ailleurs à noter que l’amélioration des revêtements de sol pour seniors peut faire l’objet d’une demande de financement auprès, soit de l’Agence nationale pour l’Aménagement de l’Habitat « Anah » soit de la caisse de retraite. Il existe également des agences qui donnent des conseils gratuitement pour mieux adapter la résidence d’un senior en fonction de son état de santé et de son âge. Pour bénéficier de cette aide, il faut contacter un Pact ou Arim le plus proche de la commune.

Le coût de ces travaux dépend surtout du type de revêtements de sol choisi. Le moins cher et ce qui ne demande ni d’importants travaux ni d’autres frais supplémentaire est le revêtement d’un sol en tapis. En effet, il suffit juste d’en acheter et de l’étaler dans la pièce la plus fréquentée par le senior et/ou dans les lieux à risque. Par contre, les revêtements en vinyle ou en PVC sont les plus coûteux mais ils font aussi partie des plus résistants. En effet, à la différence de tant d’autres types de revêtement, celui-ci ne risque pas d’être détérioré en quelques années tout en étant à la fois un sol neutre et sain.
En principe, le coût de ces travaux dépend de la résistance des revêtements du sol, de l’emplacement mais aussi de la qualité et de l’origine du produit à utiliser. Le prix d’un revêtement est calculé en fonction de la surface. Il convient donc de noter que le revêtement d’un sol de 1 m² en PVC peut varier entre 10 à 50€ le mètre carré.
Pour les moquettes, les moquettes simples coûtent à peu près 3 €/m2 mais pour les plus sophistiquées et très résistantes, elles peuvent valoir 300 €/m2. Mis à part le coût des matériels, il faut également prendre en considération le prix de la pose. En fonction du matériel à installer, il peut coûter entre 5 € et 10 € le mètre carré. Il est toutefois à noter que ces prix sont justes à titre indicatif mais ils sont variables d’un point de vente à un autre. C’est dans ce sens qu’il s’avère d’une importance capitale de se référer à un comparatif de prix en ligne pour trouver les offres les moins chères relatives à un même produit. Demander conseil à un expert en revêtement de sol pour senior semble être également un critère à ne pas négliger pour ne pas trop dépenser.

Les tapis antidérapants font partie des revêtements de sol à recourir pour diminuer les risques de chutes chez les seniors. À la différence de tant d’autres revêtements, les tapis ne nécessitent pas autant de travaux comme le sont tous les autres. Ils sont d’ailleurs plus économiques. Mieux encore, ils sont faciles à installer. De plus, ils conviennent à n’importe quelle pièce de la maison voire dans une salle de bain ou sur les escaliers. Sinon, la moquette est une matière antidérapante tout en étant amortissante. Elle apporte un confort de marche supplémentaire, donc elle convient parfaitement aux personnes âgées qui ont des problèmes d’articulations fragiles.
Quant aux planchers antidérapants, ils sont aussi en mesure de limiter tout risque de glissade et surtout de chutes. Ce revêtement de sol est surtout à privilégier pour la chambre d’un senior, les greniers et pourquoi pas la maison tout entière. L’avantage d’opter pour ce type de revêtement est surtout le fait qu’il est tout à fait possible de choisir entre différents modèles adaptés aux personnes du troisième âge. Les planchers sont faits soit à partir de linoléum soit en vinyle ou encore en liège. Les revêtements en caoutchouc sont surtout appréciés grâce à leur caractéristique à la fois antidérapante et pratique à entretenir tout en permettant d’amortir les chutes. Des études ont révélé qu’un revêtement en caoutchouc d’une épaisseur de 4 mm est en mesure d’amortir l’impact d’une chute à 50 %.C’est ainsi que ce type de revêtement convient le plus dans les grands centres et même dans les hôpitaux.

À présent, il existe des solutions pour diminuer les éventuels risques associés à la chute des seniors. Parmi elles, le recours à un sol intelligent et connecté est d’usage. Ainsi, avant de poser les revêtements du sol, il faut appliquer une sous-couche qui est très fine. Celle-ci est munie d’un détecteur de mouvement ou de chute. La spécificité de celui-ci réside dans le fait qu’il est connecté à une carte électronique qui envoie directement un signal d’alerte en cas de chute d’un senior. De cette manière, un équipement de soins ou personne soignante viendra venir en aide à la personne âgée. C’est dans ce sens que l’installation de cet équipement électronique qui est un détecteur de chute, avant même les revêtements de sol, est d’une importance capitale pour protéger davantage les seniors.

Retour