Comparateur Dépendance Seniors

Comparateur de monte escaliers – douches – baignoires & Assurances dépendance seniors

Accessibilité seniors : automatisation des volets et fenêtres

Les volets et fenêtres d’une maison doivent être modifiés pour les rendre accessibles à des personnes à mobilité réduite. Les travaux concernent la dimension, le système d’ouverture, le mécanisme de manipulation et le renforcement de la sécurité. Ce sont des aménagements indispensables pour pouvoir héberger des personnes âgées dépendantes ou atteintes de pertes d’autonomie.

D’abord, il y la loi ou plutôt les lois qui obligent les maitres d’œuvres à respecter les normes d’accessibilité pour les personne en perte de mobilité. Pour les édifices anciens, des aménagements et modifications devront intervenir. Cela concerne essentiellement les bailleurs, les établissements spécialisés tels que l’EPHAD, les bâtiments destinés à accueillir du public et les logements destinés à la vente. Toutefois, les propriétaires de maisons individuelles devront s’impliquer dans la mise à norme de leur logement, ceci en vue de prévoir les événements futurs. En effet, la perte de mobilité dont il est question ici concerne les seniors, c’est-à-dire les personnes de troisième âge qui ne peuvent plus effectuer un certain effort physique et qui devront désormais se déplacer avec un fauteuil roulant.

La loi du 11 février 2005 sur le handicap est la base de la reconnaissance du handicap et des droits des handicapés à pouvoir exercer les actes de la vie quotidienne et à participer dans à la vie sociale. Plusieurs décrets se sont ensuite succédé pour renforcer la disposition de cette loi dont l’objectif est de respecter l’égalité des droits et de chances de chacun : personnes bien portant, personnes âgées, PMR, malvoyants, handicapés moteurs, etc.

Les fenêtres devront être modifiées pour permettre à une personne avec une capacité motrice réduite et/ou assise sur une chaise roulante de les manipuler facilement. Le but est surtout de lui offrir un confort optimal au sein de sa résidence. Voici les objectifs de la modification :

  • Éviter que la personne doive se pencher vers l’extérieur pour refermer les fenêtres
  • C’est pratiquement pénible pour une personne physiquement faible et quasi impossible pour une personne assis sur un fauteuil roulant de se projeter la tête et la main dehors pour fermer une fenêtre avec battant.

  • Ne pas obliger l’utilisateur de fauteuil roulant ou de déambulateur de reculer lors de l’ouverture
  • L’objectif est de simplifier les gestes pour fermer/ouvrir la fenêtre tout en permettant à la personne de se déplacer aisément à l’intérieur de la maison.

  • Faciliter le verrouillage et le déverrouillage de la fenêtre
  • Bannir par exemple la fermeture à targette dont la hauteur est inaccessible à une personne assise.

  • Réduire l’effort pour la manipulation des volets et des fenêtres
  • L’effort pour actionner les poignets et les verrous doit être inférieur à 5 kg.

    Afin d’offrir aux personnes à mobilité réduite le maximum de confort dont ils ont besoins, voici les modifications à faire sur les fenêtres et les volets :

  • Adopter les fenêtres coulissantes, basculantes ou pivotantes
  • C’est plus aisé à manier que les ouvertures avec battants.

  • Motoriser les volets battants
  • Pour ceux qui veulent garder l’architecture originelle de leur maison ou garder ce système d’ouverture à la française que sont les fenêtres à battant, il est aussi possible de motoriser leur fermeture/ouverture grâce à moteur et un système ingénieux composé d’un gond ou d’un bras articulé.

  • Remplacer les volets par des volets roulants ou des stores vénitiens
  • C’est une ouverture très pratique et sécurisante. Pour optimiser le confort, il est recommandé de privilégier les volets électriques roulants ou volets motorisés. À la limite, il convient d’utiliser un ruban rouleau avec lequel il suffit de tirer pour soulever ou abaisser les volets.

  • Installer des poignées ergonomiques
  • Il existe des modèles de poignée coudée qui peuvent être manœuvrés aisément aussi bien en position assise que débout. Ces poignées rendent l’ouverture de la fenêtre plus souple. Ces poignés doivent se trouver entre 0,90 m et 1,30 m du sol.

  • Opter pour une commande automatique de l’ouverture/fermeture
  • Les volets roulants motorisés sont actionnés par un simple appui sur une télécommande ou un interrupteur. Celui qui a un problème moteur n’est pas obligé de se déplacer ni intervenir manuellement pour fermer et ouvrir les volets.

    Déjà, les volets électriques roulants permettent de respecter les normes PMR, mais en plus, ils offrent de nombreux avantages pour la maison et ses occupants.
    Moderniser l’habitat
    Les volets et stores sont plus adaptés à l’architecture moderne. De plus, l’automatisation et la centralisation de système d’ouverture et fermeture sont parmi les bienfaits de la domotique. Il existe par exemple un système qui permet de programmer la fermeture de volet si le propriétaire n’est pas à la maison. Il peut également commander à distance les portes et fenêtres automatiques grâce à un appareil mobile.

  • Optimiser le confort
  • Les volets motorisés sont constitués de lamelles hermétiques et étanches qui assurent une isolation thermique et phonique optimale pour le logement. Ils constituent également une protection efficace contre le soleil et un excellent brise-vue contre les regards indiscrets.

  • Améliorer la sécurité
  • Les volets roulants sont difficiles à casser pour une entrée avec forçage. Ils sont également équipés de systèmes anti-relevage rendant très difficile l’entrée en cas d’effraction. De plus, le moteur est un garant de cette fermeture sécurisée.


  • Renforcer la sécurité des personnes à mobilité réduite et les personnes dépendantes
  • Les volets automatiques sont équipés de détecteur d’obstacles qui permet à leur moteur de s’arrêter instantanément quant l’utilisateur de fauteuil se trouve sur le seuil. C’est un avantage majeur qui sert également à protéger les enfants en bas âge, les personnes qui ne savent pas que les portes vont se refermer, les animaux de compagnie mais aussi les objets qui risquent d’endommager le volet.

    Voici les étapes à faire pour effectuer les travaux d’aménagement de ses volets et fenêtres :

    Déterminer l’offre qui correspond à vos besoins
    Il a été dit que même les fenêtres à battant peuvent être automatisées. Ainsi, changer de fenêtre n’est pas forcement la solution la plus avantageuse pour les adapter aux normes PMR. Il convient donc de faire un diagnostic d’accessibilité pour connaitre les modifications à faire. Cela se fait avec l’aide d’un professionnel agrée. Même si l’aménagement du logement se fera petit à petit, il convient d’effectuer en une seule fois le diagnostic (portes, espaces de vies, etc.).

  • Contacter des professionnels
  • Cette étape consiste à trouver d’abord le système qui répond à vos besoins. Il faut pour cela visiter les sites d’entreprise spécialisés dans les volets roulants électriques. Il convient par la suite de contacter ceux qui vous offrent des devis gratuits, de comparer les offres et choisir celui qui propose le meilleur rapport qualité/prix.

  • Organiser les travaux selon votre convenance
  • Une personne de confiance devrait rester à la maison au moment de l’installation afin de surveiller les travaux à faire. Il se peut qu’une prise de rendez-vous puisse précéder les aménagements pour que les techniciens puissent constater de visu la faisabilité du projet et les éventuelles modifications ou adaptation à faire.

    Retour