Comparateur Dépendance Seniors

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires a porte - Assurances dépendance - Assurance accidents de la vie et travaux pour Seniors

La mobilité réduite et le handicap des seniors

A partir d’un certain âge, la personne humaine commence à perdre certaines de ses capacités physiques et inéluctablement en termes de mobilité. Cependant, les seniors ont aussi le droit à la dignité malgré la diminution de leur possibilité physique. Ainsi, différentes aides leurs sont données et différentes prestations leurs sont proposées.

Les personnes âgées ont des besoins matériels inéluctables. Pour assurer leur bien-être, il est plus que primordial de pouvoir évaluer ces besoins, surtout lorsqu’elles se trouvent dans une position d’handicap ou de réduction de leur mobilité. Pour permettre cette évaluation, les proches peuvent la faire elles-mêmes. Mais, certains professionnels de l’équipement ou de la santé des seniors peuvent y procéder. Ils pourront alors conseiller différents types de solutions, les plus efficaces par rapport aux besoins de chaque personne âgée et en fonction de son environnement immédiat. En effet, ces professionnels vont proposer différents types d’aménagement ou d’équipements en fonction du niveau des handicaps évalués surtout au niveau physique.

Pratiquement, l’ensemble des seniors qui commencent à perdre en termes de mobilité dû à leur âge ne recherchent qu’une chose : retrouver cette autonomie qu’ils ont perdu. Ils ne veulent pas avoir à solliciter leur proche pour faire des actions qu’ils estiment pouvoir faire dans leur quotidien. En quelques sortes, c’est cette indépendance qui représente leur bonheur. Ils espèrent ne pas être un frein pour la société et pour la famille. Ainsi, il n’est pas rare de voir que les personnes âgées qui ont réussi à gagner en termes d’autonomie dans leur environnement de vie sont plus épanouies et plus en phase avec elles-mêmes.

Les principaux handicaps qui peuvent les atteindre peuvent être regroupés sous trois catégories : incapacité physique, réduction visuelle, diminution psychique. Le premier handicap se trouve donc au niveau des capacités physiques de la personne. Avec l’âge, certaines activités standards pour un homme en pleine possession de ses capacités sont réduites ou ne sont plus possibles. Il s’agit par exemple de la mobilité de la personne, de sa capacité à passer certains obstacles dans son quotidien, ou encore la possibilité d’atteindre certains objets placés en hauteur. Le deuxième handicap majeur est la perte ou la réduction visuelle. Rien que de se déplacer devient un parcours du combattant et redéfinir les objets ou son environnement relève parfois du miracle. Le dernier handicap relevé est la diminution psychique. La perte mémorielle, la difficulté de s’orienter ou encore l’impossibilité d’utiliser des objets du quotidien sont les pathologies les plus répertoriées pour ce type de personne.

Lorsqu’il s’agit de vivre avec un handicap, il est plus qu’important d’adapter l’environnement pour des besoins de sécurité mais aussi pour des besoins de confort. Les personnes âgées ont besoin de cette optimisation de leur espace pour se sentir bien dans leur environnement immédiat. Différentes solutions sont proposées par les professionnels dans le domaine de l’ergonomie des espaces pour seniors. Cependant, il est à souligner que ces solutions nécessitent dans 90% des cas, des aménagements conséquents du lieu de vie. Ce sera le cas par exemple lorsqu’il faudra créer des passages pour un fauteuil roulant ou pour permettre le passage des aides au déplacement. De plus, il est impératif d’avoir un sol plat ou du moins avec le minimum d’étagement ou de relief possible. Cela évitera en effet que les personnes âgées ne se fassent piéger par ces légères modifications et permettra que leur déplacement soit plus sécurisé et simplifié. Par ailleurs, il ne faudra pas oublier les lieux inévitables au quotidien comme la cuisine. Des aménagements spécifiques sont à prévoir pour que leur utilisation ne soit pas trop complexe pour des personnes avec des capacités et une mobilité qui sont réduites.

Les spécialistes des équipements pour senior conseillent une familiarisation de ces types de personnes avec leur nouvel environnement et leurs nouveaux équipements. Une personne normale a certaines difficultés face au changement. La donne est beaucoup plus importante pour les personnes âgées qui non seulement éprouve cette difficulté comme tout le monde, mais qui en plus refusent inconsciemment ce changement. Par conséquent, elles doivent être sensibilisées à leur nouvel environnement. Des proches ou des professionnels doivent les aider dans les premiers temps à s’y habituer. Pour ce qui est des équipements, bien qu’ils aient été pensés pour être le plus facile à manier possible, il faudra quand même apprendre au senior à les utiliser. Ces outils sont intuitifs et ergonomiques lorsqu’on connaît comment ils fonctionnent. Mais ils peuvent devenir rapidement embêtant au premier usage. Ce sera surtout le cas pour des hommes et des femmes qui n’ont plus la patience nécessaire pour apprendre et pour comprendre même si ce sont des choses qui sont destinées à leur facilité la vie.

Etre indépendantes est le souhait des personnes âgées pour ne pas être un poids pour la société. Cependant, même avec les meilleurs outils et le meilleur aménagement possible de leur environnement, une aide humaine est toujours nécessaire. Cette dernière peut être juste une aide transitoire pour apprendre à utiliser les machines ou pour apprendre à maitriser un nouvel environnement. De plus, la présence humaine est nécessaire pour ne pas faire une cassure directe avec la société et pour ne pas se sentir rejeter par les proches. La chaleur humaine est indispensable pour les personnes à mobilité réduite. Les machines ne doivent être qu’un autre support pour avoir plus de confort et pour se simplifier la vie, mais à aucun moment elle ne doit être une remplaçante à l’homme. Ainsi, pourront-on parler de transition homme-machine sur une relation d’aide avec un senior ? Le débat est ouvert. Par contre, la nécessité d’une présence humaine pour une personne à mobilité réduite semble être d’une importance capitale pour leur assurer une retraite digne et décente.

Lorsqu’il est question d’aide pour les personnes âgées ou pour celles à mobilité réduite, les prestataires de service sont les premiers acteurs mis en avant. Le secteur de l’aide à domicile ou de prestation de service pour ce type de personne est un domaine pécuniairement alléchant pour les entrepreneurs et pour les escrocs en tout genre. Se tourner vers un organisme agréé est par conséquent l’une des meilleures solutions possibles. De plus, les entités de défense des droits des seniors préconisent de toujours demander des devis et de faire des comparaisons entre les prix. Sur internet, des sites spécialisés se positionnent comme étant des comparateurs fiables. Par ailleurs, les forums pullulent sur les seniors. Des conseils et des informations utiles y sont partagées par ces derniers eux-mêmes mais aussi par leur proche. Les sociétés et prestataires arnaqueurs y sont souvent décriés. Ainsi, faire ces petites recherches peut être bénéfique pour s’assurer que le professionnel pris était le meilleur choix possible afin d’assurer une meilleure autonomie à une personne qui a pris de l’âge.

Retour

Comparatif des Garanties Accidents de la vie (GAV)

Comparatif

Comparatif des Assurances pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Assurances Déces pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Conventions obsèques pour Seniors

Comparatif