Comparateur Dépendance Seniors

Comparateur de monte escaliers – douches – baignoires & Assurances dépendance seniors

L’accessibilité des logements seniors

Plus une personne prend un certain âge, plus elle rencontre des problèmes qu’elle n’a pas connus durant sa jeunesse. Plus exactement, les seniors de plus de 65 ans méritent des attentions plus particulières pour qu’ils puissent vivre sans contrainte. L’adaptation de l’accessibilité de son logement avec son état est l’une des dispositions importantes à ne pas négliger afin de pouvoir fournir un accès aisé et facile surtout pour le mal voyant ou pour ceux qui ont des problèmes de déplacement. Mais pourquoi il s’avère si important d’améliorer l’accessibilité d’un logement senior ? Quels en sont les aménagements possibles pour faciliter l’accès à domicile des personnes âgées ? Existe-t-il des aides pour subventionner ces travaux ? Comment reconnaître l’amélioration de logement qui convient le plus à un senior ? Il convient également de donner quelques conseils à ne pas négliger pour faciliter l’accès d’un senior à son propre domicile.

L’accessibilité à domicile pour un senior consiste à lui donner la possibilité d’entrer et de circuler dans toutes les chambres et pièces dans sa propre demeure en toute liberté. En effet, avec l’âge, il devient de plus en plus compliqué de se déplacer d’une pièce à une autre. Pour la majorité des seniors, les parcours sont dans la plupart des temps semés d’embûches et serrés alors qu’ils se déplacent souvent avec des cannes, des béquilles ou avec un déambulateur. Problèmes de déplacement ou d’équilibre, risque d’éventuelle chute, tout cela peut rendre difficile l’accessibilité d’un logement par une personne âgée. C’est dans ce sens qu’il s’avère utile d’apporter des modifications qui sont parfois simples mais très importantes pour aider un senior dans l’accomplissement de ses actes du quotidien. L’accessibilité intérieure permet ainsi à une personne du troisième âge en perte d’autonomie de faciliter son déplacement et ce, quel que soit son mode de déplacement

Il n’est pas indispensable de toujours recourir à une installation médicalisée pour qu’un senior puisse suivre certains traitements dans son propre domicile. En effet, ce qui est important est de rénover ou d’adapter l’accessibilité à son logement afin qu’il puisse se déplacer. Le plus important est alors de faciliter l’accès à toutes les pièces les plus fréquentées par la personne du troisième âge afin qu’elle puisse effectuer ses activités du quotidien sans problème. Pour ce que ce soit possible, il s’avère indispensable de créer de l’espace de circulation. Il faut donc agrandir et aplanir notamment les portes. En effet, ceci facilite l’accès d’une personne âgée portant une béquille ou qui se déplace en fauteuil roulant ou avec un déambulateur.
L’élargissement de porte trouve son importance du fait qu’il permet de faciliter l’accès à une chambre sans se cogner et même sans abîmer les menuiseries. Pour que ce soit possible, il faut que la porte soit au moins de 0, 8 m de largeur. Certaines fois, l’agrandissement des portes n’est pas seulement la solution pour une meilleure accessibilité d’un logement, il se peut aussi qu’un abattage de murs soit nécessaire afin qu’un senior puisse entrer et sortir sans beaucoup de difficulté dans son domicile. Apporter des modifications dans un logement senior est aussi importante étant donné que cela lui permet de circuler avec aisance dans chaque pièce de sa maison et d’être capable d’accéder à tous les équipements nécessaires dans sa vie quotidienne à l’intérieur.

L’amélioration de l’accessibilité d’un senior dans son propre domicile dépend surtout de son état de santé. C’est dans ce sens qu’il est toujours évident d’étudier les besoins, les habitudes ainsi que les envies d’une personne âgée qui a perdu son autonomie avant d’entamer une rénovation de son habitat. En effet, tout dépend de sa capacité motrice, de sa capacité sensorielle et de sa capacité cognitive. Il faut ainsi savoir conjuguer accessibilité avec autonomie et indépendance de la personne du troisième âge. Il est toutefois à noter que l’amélioration de l’accessibilité d’un logement d’un senior ne nécessite pas toujours d’importants travaux.
Pour les personnes âgées qui ont des problèmes cognitifs par exemple, il faut juste plus de couleurs et de contrastes pour faciliter leur accès dans chaque pièce de la maison. Cela permet de pallier leurs troubles visuels et cognitifs donc facilite leurs déplacements à l’intérieur. Ses couleurs sont en quelques sortes des repères qui les aident à rejoindre facilement les pièces où ils veulent se rendre. Toutefois, les contrastes de couleurs sur les surfaces planes sont quand même déconseillés.

Il existe à présent des aides portant sur les travaux d’amélioration de l’habitation d’une personne âgée et l’accessibilité en fait partie. En guise d’exemple, il y a les aides de l’Agence National de l’Habitat ou ” Anah “. Il s’agit d’une aide financière accordée aux propriétaires ayant des revenus modestes mais qui doivent réaliser des travaux d’adaptation qui sont nécessaires afin qu’ils soient en mesure de continuer à vivre longtemps chez eux. Mais afin de pouvoir bénéficier de cette aide, il faut toutefois remplir certaines conditions. Entre autres, il faut que le logement du senior ait au moins 15 ans d’existence à compter de la date de la demande d’aide. Il faut également avoir un revenu fiscal inférieur à un plafond fixé par l’Agence National de l’Habitat ou « Anah ». Il est toutefois à préciser que le montant d’aide accordé par l’Anah n’est pas fixe. Elle peut rembourser au maximum la moitié du coût des dépenses relatives à l’aménagement de l’accessibilité d’un logement pour senior. Le plafond de l’aide est ainsi fixé à 10 000 €.
Il est également possible de demander de l’aide auprès d’une assurance retraite. En effet, les caisses de retraite complémentaire peuvent offrir des aides pour améliorer l’accessibilité à domicile d’un senior. Afin de savoir davantage sur cette aide, il faut se renseigner auprès de la caisse de retraite complémentaire la plus proche de la commune où le senior est domicilié.

Afin qu’une personne du troisième âge puisse accéder et circuler facilement à l’intérieur des pièces de sa maison, il est déconseillé d’installer des meubles encombrants étant donné que ces derniers peuvent gêner sa circulation. Il convient donc de respecter des normes y afférentes. Pour ce qui est de la porte d’entrée et des portes à l’Intérieure, par exemple, il faut qu’elles soient plus de 80 cm de largeur. Quant au élargissement des couloirs, ils doivent être de 110 cm de large. Le passage de porte doit être au moins 90 cm. Pour savoir davantage sur le diagnostic de l’accessibilité d’un logement pour senior, il est préférable de faire appel à une entreprise professionnelle et spécialisée en la matière ou encore demander conseil auprès des associations qui prennent en charge les seniors. En effet, il est à souligner qu’il n’est pas toujours possible d’adapter l’accessibilité de la maison d’une personne âgée à son état de santé. C’est dans ce sens qu’il faut réaliser ces études avant d’entamer quoi que ce soit. Selon les résultats qui en ressortent, la famille ou le senior pourra décider d’aller en maison de retraite ou entamer les travaux.

Retour