Comparateur Dépendance Seniors

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires a porte - Assurances dépendance - Assurance accidents de la vie et travaux pour Seniors

Accessibilité senior : Installation de maintiens ,mains courantes, barre d’appui, poignées de portes adaptées

L’état de santé ainsi que la capacité physique d’une personne du troisième âge ne sont plus les même que lorsqu’elle l’était auparavant. Entre autres, les risques de chutes et d’accidents deviennent de plus en plus importants à partir de l’âge de 65 ans. De multiples maladies et dysfonctionnements apparaissent également. C’est afin que les seniors puissent accomplir ses actes du quotidien qu’il s’avère d’une importance capitale d’apporter quelques modifications dans leur habitat surtout l’accessibilité à son propre logement. Pour pouvoir maintenir à domicile les personnes âgées dépendantes ou à mobilité réduite, il faut que le logement soit aménagé à leur convenance. Des installations de maintien, des mains-courantes, des barres d’appui ainsi que des poignées de portes adaptées font ainsi partie des installations à ne pas négliger. Mais pourquoi toutes ces modifications sont-elles indispensables ? Comment les faire ? Comment diagnostiquer les travaux à réaliser ? Existe-t-il des subventions ou aides aux réaménagements ? Les paragraphes suivants donneront d’amples informations à ces propos.

Il est très important d’apporter quelques changements dans une maison senior. Souvent, des simples modifications peuvent constituer beaucoup pour les personnes âgées afin qu’elles puissent rejoindre toutes les pièces de la maison. En d’autres termes, il faut que la personne âgée soit en mesure de se déplacer aisément. Mais, comme elle présente souvent des troubles de marche, des troubles de vue voire des mobilités réduites, il s’avère également utile de limiter ce qui pourrait être des obstacles à son déplacement. En effet, en vieillissant, toutes les capacités physiques et cognitives déclinent de jour en jour. C’est dans ce sens que les personnes du troisième âge ont besoin de certains réaménagements ou équipements qui servent surtout à compenser leur situation. Comme type d’aide déplacement nécessaire, il est possible de recourir aux aides de transferts comme les barres d’appui, installation de maintien ou les mains-courantes. Ils permettent alors de faciliter le déplacement des personnes âgées dans leur propre domicile facilement. En somme, l’adaptation de l’accessibilité senior est d’une importance capitale afin d’améliorer la sécurité et le confort des personnes âgées.

Afin de mieux être informé sur les différents matériels nécessaires pour faciliter l’accessibilité d’un senior à son propre domicile, il s’avère d’une importance capitale de se renseigner auprès d’un centre d’information sur les aides techniques ou ” CICAT ” le plus proche de la commune. Sinon, il faut consulter la liste des CICAT en ligne en visitant le portail de la caisse régionale d’assurance-maladie d’île de France. Il est par ailleurs possible de se rendre à un centre d’expertise sur les aides techniques pour d’amples informations sur les travaux nécessaires à l’adaptation du logement du senior pour une meilleure accessibilité à moindre contrainte.
Dans ce dessein, il est beaucoup plus judicieux de faire appel à des équipes d’installateurs professionnels qui sont en mesure de trouver les meilleures solutions adaptées à un tel ou tel senior et de garantir une installation soignée. D’ailleurs, seuls les experts peuvent connaître les corps de métiers les plus appropriés à l’installation de maintiens, de mains courantes, de barre d’appui, ou de poignées de portes.

Afin de réaliser un diagnostic d’un logement senior, il faut faire appel à une entreprise privée ou prendre l’avis d’une association spécialisée dans le domaine. En effet, ce n’est pas tout le monde qui est capable de faire un plan de réaménagement qui convient le plus à une personne âgée. Il faut d’ailleurs se focaliser sur les travaux qui permettent un accès facile à chaque pièce et qui aide les âgés à circuler avec aisance tout en évitant le plus que possible les accidents du quotidien des seniors.
Les ergothérapeutes tiennent également un grand rôle dans le diagnostic des travaux de réaménagements nécessaires pour un senior. En effet, ils font un diagnostic sur les besoins en analysant les différentes situations de la vie quotidienne de chaque personne âgée concernée. Ils peuvent proposer par la suite soit des matériels adaptés à l’état d’un senior, soit de réaliser des travaux les plus adaptés aux besoins de la personne du troisième âge. Pour bénéficier de leur aide, il faut faire appel à l’Association nationale française des ergothérapeutes ou l’ANFE.
A titre de remarque, certaines fois, en fonction de l’état du senior, il se peut que les travaux d’adaptation de l’accessibilité à domicile d’une personne âgée ne demandent pas beaucoup d’investissements. C’est dans ce sens qu’il faut toujours faire un diagnostic avant d’entamer un quelconque réaménagement du domicile d’un senior.

Effectivement, il existe des organismes qui contribuent à l’adaptation du logement des seniors afin que ces derniers seront en mesure de continuer à vivre chez eux le plus longtemps possible. Il y a entre autres les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat plus connue sous le sigle d’ANAH. Cet organisme finance les travaux d’amélioration et encourage la réalisation de travaux d’adaptation des logements seniors en fonction de l’état de santé de la personne âgée. Cette subvention est adressée aux propriétaires de maison qui ont des revenus modestes. Il est toutefois à noter que pour bénéficier de cette aide, il faut remplir certaines conditions. Parmi elles, il faut que le logement senior soit au moins 15 ans d’existence à la date de la demande sinon, elle sera refusée par « l’ANAH ». Il faut également que le revenu fiscal de référence qui est indiqué sur l’avis d’impôt du demandeur soit inférieur à un plafond qui est déjà fixé par l’organisme. A titre de remarque, le montant de l’aide accordé par l’Agence Nationale de l’Habitat est variable et dépend surtout de la catégorie des ménages du senior. Ainsi, il se peut que le montant soit de 35 % des travaux hors taxe mais puisse atteindre jusqu’à 50 % des dépenses d’amélioration du logement senior si ce dernier fait partie de la catégorie des ménages très modestes.
Afin de faire une demande d’aide auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat, il est beaucoup plus préférable de faire appel à un prestataire agrée par l’Etat et qui est spécialisé dans l’accompagnement social. En effet, il aide chaque demandeur à monter son dossier et l’assiste tout au long du projet de travaux.
Il est d’ailleurs à noter que les aides apportées par les organismes peuvent être complétés par les caisses de retraite complémentaires. En effet, elles peuvent accorder une réduction d’impôt à ceux qui sont sur le point de réaliser des travaux qui sont nécessaires pour l’amélioration de l’accès à domicile d’une personne en perte de mobilité. Au cas où le senior a souscrit à une assurance retraite, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse ou CNAV est aussi en mesure de proposer un plan d’actions personnalisé ou une aide qui a comme principal objectif d’améliorer le bien-être des seniors à son domicile. L’adaptation de la maison d’une personne âgée fait donc partie des aides que cette assurance propose. Dans ce cas, la demande est adressée à la caisse régionale qui va évaluer les besoins du senior directement dans son domicile. La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse peut subventionner les travaux d’aménagements comme l’installation d’une monte escalier, de barres d’appui ainsi que l’installation de tout autre appareil facilitant le déplacement au sein de la maison d’une personne du troisième âge.

Retour