Guide finance senior : assurances-crédits-travaux-placements

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires à porte - Assurances obsèques décès invalidité - Assurances de prêt et travaux pour Seniors

Assurance dépendance : pour préserver l’autonomie des seniors

Lorsque l’on devient âgé, il est normal de souhaiter conserver son indépendance le plus longtemps possible. La volonté de ne pas représenter une charge trop lourde pour votre descendance lorsque vous ne disposerez plus de toutes vos capacités physiques est également normal. L’adhésion à une assurance dépendance constitue la meilleure solution. Explications.

L’allongement de l’espérance de vie n’a pas seulement des aspects positifs. Il ne faut pas négliger ses côtés négatifs, notamment la perte d’autonomie qui apparaît inexorablement à partir d’un certain âge. Les statistiques sont édifiantes : actuellement, le phénomène touche près de 1,08 million de personnes âgées de plus de 60 ans et la moitié des seniors de plus de 85 ans sont dépendants. Force est de constater que les frais de dépendance pèsent lourd pour les proches, car ils peuvent varier de 1.000 à 2.500 euros/mois en fonction du niveau de l’incapacité physique de la personne âgée. Certes, l’État verse aux intéressés une “aide personnalisée à l’autonomie” (APA), mais cette enveloppe de 1.190 euros/mensuels au maximum est souvent insuffisante pour couvrir toutes les dépenses occasionnées par la dépendance. Citons entre autres l’embauche d’une aide à domicile ou l’hébergement dans un établissement spécialisé. Aussi, il s’avère judicieux de souscrire à une assurance dépendance pour sécuriser votre avenir financier et épargner ainsi vos proches de lourdes dépenses.

Prenons l’exemple de la “garantie dépendance” que certaines mutuelles ont mis en place depuis plus d’une dizaine d’années. Cette assurance spécifiquement dédiée aux seniors complète l’APA et s’adresse aux personnes âgées de 60 ou plus se trouvant confrontées à une perte d’autonomie partielle ou totale.

Une rente viagère définitivement acquise

Vous avez le choix du montant de la prime qui oscille entre 30€ et 100€/mois. Les clauses du contrat garantissent le versement d’une rente calculée en fonction des écots payés même si vous diminuez entretemps la cotisation ou résiliez le contrat.

Des unités de rentes additionnelles

Souhaitez-vous augmenter vos rentes ? Vous n’avez pas besoin de passer par une formalité médicale pour en acheter, jusqu’à concurrence de 1.000 €, si vous décidez de le faire dans les 3 premiers mois suivant la signature du contrat. Passé ce délai ou pour un montant supérieur à 1.000€, il vous suffit de répondre à une seule question au sujet de votre état de santé.

Pas de délai d’attente en cas de dépendance

En cas de dépendance partielle, même temporaire, vous percevrez immédiatement 25% de votre rente, ce pourcentage étant de 100% en cas de perte totale d’autonomie, quelle qu’en soit la cause (une hospitalisation ou un accident). Grâce à l’assurance dépendance, vous êtes couvert sans délai d’attente.

Une assistance dès l’adhésion

En souscrivant à une assurance dépendance, vous bénéficiez d’aides et de conseils dans plusieurs domaines :

  • Pour la recherche d’un établissement dispensant les prestations adaptées à votre cas
  • Pour vous accompagner dans les démarches administratives
  • Pour vous aider à monter votre dossier financier
  • Pour aménager votre domicile afin de l’adapter à vos conditions physiques.

Des conditions de souscriptions très souples

L’adhésion à un contrat d’assurance dépendance est ouverte à toutes les personnes âgées de moins de 75 ans, quel que soit leur état de santé.

A chaque situation, à chaque degré de dépendance, il existe différentes aides financières pour cette catégorie de personnes. Tout le monde est conscient qu’avec l’âge, les frais de santé et de traitements médicaux liés à la dépendance augmentent, y compris les dépenses pour aménager le logement. Pourtant, la pension de retraite s’avère insuffisante pour la prise en charge. En effet, pour assurer une prise en charge qui respecte le vieillissement, les autorités publiques versent des aides financières aux personnes âgées en situation de dépendance sous forme d’allocations ou de prestations. L’aide financière accordée doit correspondre à chaque situation étudiée au préalable. Il s’agira peut-être d’une dépendance confirmée, d’un logement inadapté ou peut-être de revenus insuffisants. Suite à l’étude basée sur l’AGGIR, les personnes âgées dépendantes, se trouvant dans le GIR 1 à 4, peuvent bénéficier d’une Allocation personnalisée d’Autonomie ou APA. C’est pour couvrir les dépenses liées à la dépendance à domicile ou des frais de l’EHPAD si le senior préfère rester vieillir en établissement. Il existe d’autres types d’aides disponibles pour soutenir les seniors, par exemple : l’ASPA ou l’Allocation de Solidarité aux personnes âgées ayant une retraite modeste. Il y a aussi l’aide-ménagère à domicile pour les personnes dans les GIR 5-6 pour financer les heures d’aide à domicile. Puis, il y a l’ASH ou aide sociale à l’hébergement ou aide au logement pour contribuer au paiement des frais d’hébergement en établissement ou en résidence autonome. C’est l’aide à l’aménagement du logement afin de réaliser des travaux pour sécuriser la maison qui doit être adaptée aux besoins du senior dépendant ou en mobilité réduite.

Retour

Comparatif des Garanties Accidents de la vie (GAV)

Comparatif

Comparatif des Assurances dépendance pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Assurances Déces pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Conventions obsèques pour Seniors

Comparatif