Comparateur de services et assistance seniors

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires à porte - Assurances dépendance - Assurances obsèques décès invalidité - Assurances accidents de la vie et travaux pour Seniors

Le thermalisme pour les seniors

Le thermalisme, plus connu sous l’appellation de « cure thermale », est recommandé à de nombreux égards, notamment aux personnes âgées. Ce présent article donnera d’amples informations sur ce qu’on entend réellement par thermalisme, ses multiples bienfaits pour les seniors. Toutefois, qui prend en charge le remboursement d’une cure thermale pour senior ? Quelles sont les procédures à suivre avant d’entamer un thermalisme pour les seniors ?

Le thermalisme ou encore “crénothérapie » est une cure qui est basée sur l’utilisation thérapeutique des eaux de source. En effet, à la différence des eaux de source classiques, les eaux thermales sont reconnues pour avoir une concentration en minéraux beaucoup plus importante. Plus exactement, les eaux thermales peuvent être riches en chlorure, en bicarbonate, en sulfure ou encore en sulfate. À présent, il est possible de recenser plus de 700 sources d’eaux bienfaisantes dans l’Hexagone dont les vertus thérapeutiques sont reconnues par l’Académie de Médecine. Ces composants ont des bienfaits sur l’organisme notamment sur ceux des personnes âgées qui souffrent de nombreuses douleurs et de maladies chroniques. La médecine thermale a démontré son efficacité sur de nombreuses pathologies, entres autres les dermatoses, les allergies, l’asthme, les dysfonctionnements métaboliques, l’arthrose, les rhumatismes, les sciatiques et tant d’autres encore.

Pour bénéficier des avantages du thermalisme, il est judicieux de suivre un traitement de trois semaines avec 18 jours de soins. C’est d’ailleurs la durée de prise en charge par la Sécurité Sociale. Il existe toutefois des soins à courte durée, qui sont assimilés à des « mini-cures ». Ces dernières peuvent ne durer qu’entre 6 et 12 jours. Il faut savoir que les mini-cures ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale en France.
En outre, cette cure thermale peut être prescrite en complément de traitements « classiques » d’un senior. Les cures thermales sont la plupart du temps de véritables séjours médicaux. La succession de soins prodigués dans une même journée peut, en effet, être harassante pour le curiste. Les soins par thermalisme peuvent être constitués par des bains, des douches et des massages, en sus des échanges avec les médecins qui participent à la sensibilisation et la prévention pour permettre au curiste d’apprendre à mieux-vivre avec sa maladie. L’idée de la médecine thermale est alors de concentrer avant tout ses attentions sur la personne.

Les bienfaits du thermalisme se ressentent sur le long terme. D’ailleurs, de nombreuses études ont démontré leur efficacité et leur capacité à soulager les affections chroniques de manière effective. C’est dans ce sens qu’il s’agit d’un traitement complémentaire aux traitements médicamenteux des seniors. En plus, les bienfaits du thermalisme se manifestent également sur le plan psychologique. Elles permettent en effet, aux patients de bénéficier de nombreux conseils, d’adopter de bonnes habitudes et de se relaxer entre les séances de soins. Il est toutefois à souligner que, dans la majorité des cas, les patients ne ressentent pas immédiatement les bénéfices du thermalisme.
Le thermalisme est souvent recommandé aux seniors qui souffrent de maladies chroniques. S’appuyant sur des approches non-médicamenteuses, il permet souvent de soulager la douleur et les symptômes liés à telle ou telle maladie, tout en contribuant au bien-être des patients. C’est dans ce sens que la Sécurité sociale accepte de prendre en charge les soins par cures thermales de nombreuses pathologies chroniques des seniors. En effet, elle rembourse les frais de cures de douze orientations thérapeutique dont la rhumatologie ; les maladies cardio-vasculaires ; les affections des voies respiratoires ; les affections urinaires et les maladies métaboliques ; la phlébologie ; la neurologie ; les affections psychosomatiques ; les affections digestives et maladies métaboliques ; les affections des muqueuses bucco-linguales ; la dermatologie ; la gynécologie…
Bref, en suivant des séances de cures thermales, chaque senior peut être soulagé at avoir plus d’autonomie de divers maux dont tous les problèmes d’articulations notamment le rhumatisme et l’arthrose. Le thermalisme peut aussi soulager les problèmes de circulation sanguine tels que la phlébite, les œdèmes, les jambes lourdes et les varices ainsi que les problèmes de dos ; les problèmes liés à la digestion ; et certaines maladies provoquant des céphalées.

C’est l’Assurance Maladie qui prend en charge les cures thermales des seniors à raison d’une fois par an. Ce remboursement est valide pour les traitements de 21 jours, comprenant au minimum 18 jours de soins effectifs. Mais afin de bénéficier de cette aide, il faut que les cures thermales soient prescrites par un médecin et se déroulent dans un établissement de soins agréé par l’Assurance Maladie tout en étant supervisées par un praticien dédié sur les lieux. À titre indicatif, cette prise en charge concerne deux types de frais médicaux grâce au forfait de surveillance médicale. Dans ce cas, le thermalisme est remboursé à hauteur de 70 %. Le forfait thermal est remboursé à hauteur de 65 %. Cependant, certains soins restent donc à la charge du curiste.
Mis à part l’Assurance Maladie, il est aussi possible de bénéficier du remboursement de soins thermaux en souscrivant à une mutuelle santé senior. Cependant, ce forfait n’est pas proposé par toutes les mutuelles. Il s’avère judicieux de bien se renseigner avant toute souscription.

Afin de bénéficier d’un soin par cure thermale, il faut dans un premier temps s’adresser à un médecin traitant. En effet, c’est lui seul qui sera en mesure de prescrire ou non à un senior une cure thermale adaptée à son état de santé. Le médecin traitant accorde ainsi un traitement de 18 jours de soins consécutifs hors week-end. Une fois accordé, il faut compléter la demande de prise en charge et l’adresser à la caisse d’assurance dont dépend le senior. Il est aussi possible de compléter en ligne le formulaire nommé « cure thermale » qui est disponible sur le site de l’assurance maladie. La caisse d’assurance-maladie se doit par la suite d’étudier le dossier et c’est à elle de décider d’accorder la prise en charge du thermalisme une fois que le dossier est validé. Elle envoie ainsi un courrier avec un formulaire de prise en charge administrative. Une fois que le senior a en main la réponse de sa demande, il doit faire sa réservation de cure auprès d’un établissement agréé par la Sécurité Sociale et choisi par son médecin traitant.
Les hébergements peuvent quant à eux être intégrés, ou pas, aux stations thermales. Une fois la réservation effectuée, il faut prendre rendez-vous avec le médecin de la station thermale. La consultation doit avoir lieu avant le début du programme. Une fois sur place, les équipes de soins proposent des soins journaliers allant de 1 h 30 à 2 h 30. Il se pourrait par ailleurs qu’un traitement thermal soit complété par des séances de kinésithérapie, de gymnastique douce, de sophrologie ou de rééducation en fonction de l’état de santé du senior.

Retour

Comparatif des Garanties Accidents de la vie (GAV)

Comparatif

Comparatif des Assurances dépendance pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Assurances Déces pour Seniors

Comparatif

Comparatif des Conventions obsèques pour Seniors

Comparatif