Guide finance senior : assurances-crédits-travaux-placements

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires à porte - Assurances obsèques décès invalidité - Assurances de prêt et travaux pour Seniors

Comment s’effectue la maintenance d’un monte-escalier ?

L’installation d’un monte-escalier permet aux personnes à motricité réduite de ne pas se priver de l’accès des autres niveaux de sa maison. Grâce à cet appareil, elles peuvent faire de montées et descentes régulières de leur escalier sans effort et dans le confort maximal. Mais comme tout équipement électrique, ce dispositif peut tomber en panne. Pour optimiser sa performance et sa durée de vie, il est donc dans l’intérêt du propriétaire de la maison d’effectuer régulièrement un entretien de cet équipement. Dans cet article, nous allons faire le point sur la maintenance d’un monte-escalier.

La maintenance d’un appareil électrique ou électronique permet d’optimiser la durée de vie, la performance et la sécurité de l’engin. Cette étape est incontournable si l’on souhaite profiter de son monte-escalier pour plus de temps en allongeant son espérance de vie. La maintenance est une révision de contrôle effectuée généralement une fois tous les 4 ans par les techniciens du fabricant de l’équipement si s’agit d’un achat de monte-escalier neuf et de qualité supérieure. Cette démarche vise à s’assurer que l’appareil est en bon état de fonctionnement et que les options de sécurité et de confort sont toutes fonctionnelles. Le contrat de service après-vente inclut soit la maintenance soit la réparation ou le dépannage ainsi que la main-d’œuvre et le déplacement. La durée de ce SAV est généralement de 2 ans. La réparation consiste à changer les pièces défectueuses de l’appareil en cas de baisse de performance de l’équipement.

Si l’on ne fait pas appel à un technicien pour la maintenance de cet équipement, il est utile de bien lire le manuel afin de vérifier s’il ne contient pas des instructions concernant l’entretien. En règle générale, les pièces susceptibles de montrer un état de défectuosité sont le rail, la batterie, l’écran de contrôle. L’entretien se déroule de la façon suivante :

  • le professionnel en charge de la maintenance ou le propriétaire (s’il ne fait pas appel à un technicien) vérifie la stabilité du siège, le serrage de boulons et des vis, le bon fonctionnement du pivotement. La lubrification du système de pivotement du fauteuil doit se faire 2 fois par an au minimum en fonction de la fréquence d’utilisation de l’appareil.
  • le nettoyage du rail avec un chiffon humide ou un aspirateur afin d’enlever les poussières et les poils.
  • la lubrification du rail nécessite un lubrifiant conçu pour les pistes des montes-escaliers. Cette précaution permet d’éviter le grincement de l’appareil en coulissant sur le rail.
  • la vérification de l’état de la batterie (comme ce composant de l’équipement n’est pas très sollicité puisque le monte-escalier peut fonctionner avec la charge électrique), il ne requiert pas beaucoup d’entretien. Cependant, comme toutes les batteries des équipements électriques, elle présente une durée de vie limitée. Il convient donc de s’assurer qu’elle ne dépasse pas son espérance de vie.
  • le contrôle de l’état des roues : les roues doivent tourner sans difficulté sur le rail. Le remplacement des roulements est indispensable en cas de patinage.
  • la vérification du bon fonctionnement des options de sécurité comme l’écran de contrôle, le détecteur d’obstacles, le système d’urgence, le bouton marche/arrêt…

Ces différentes étapes ne sont pas exhaustives. Sinon, tout propriétaire de monte-escalier doit réaliser ces visites d’entretien afin de profiter en toute sécurité de son appareil. Pour un équipement utilisé à l’extérieur, la visite doit se faire une fois par an avant l’expiration de la garantie usine, car l’appareil est soumis aux intempéries. Dans tous les cas, la souscription à un contrat d’entretien est indispensable pour mieux anticiper les pannes éventuelles. Le formulaire de demande de devis gratuit sur ce site permet d’accéder à des devis installateurs et professionnels de maintenance dans sa région. Cette démarche n’est pas payante et elle est sans engagement.

Retour