Guide finance senior : assurances-crédits-travaux-placements

Comparatif monte escaliers – douches plain pied – baignoires à porte - Assurances obsèques décès invalidité - Assurances de prêt et travaux pour Seniors

Descriptif monte-charge pour handicapés

Le monte-charge peut se révéler fort utile pour une entreprise ou les personnes qui ont besoin de transporter d’une façon régulière des charges lourdes à l’étage. Cet appareil peut effectivement transporter jusqu’à 50 tonnes. Mais ce dispositif est également une solution pertinente pour faciliter le déplacement des personnes handicapées d’un niveau d’un immeuble à un autre. Un monte-charge pour handicapé peut se décliner sous la forme d’une plate-forme élévatrice, d’un ascenseur, d’un monte-charge… Focus sur les caractéristiques de ces équipements.

Cet équipement a la même vocation qu’un ascenseur car il permet à l’utilisateur de monter et de descendre les différents niveaux d’un immeuble. Mais il se distingue de l’ascenseur car il peut transporter des charges encombrantes et des personnes. Cette option est très plébiscitée pour l’envoi des marchandises, des cartons ou des provisions dans la zone de stockage d’une usine ou d’un établissement. Cet équipement doté d’une cabine, d’un système de commande et d’un mécanisme de motorisation est aussi utilisé par les déménageurs pour faire passer à travers le balcon ou les fenêtres les meubles volumineux. Le monte-charge peut avoir une version accompagnée ou non accompagnée, autoportant, à gaine, avec un fonctionnement sur le principe électrique ou hydraulique. Cet engin peut desservir plusieurs étages et son coût est compris entre 2 000 euros à 6 000 euros, voire plus. Voilà pour le monte-charge, mais la plupart des gens confondent ce dispositif avec la plate-forme pour PMR (ou l’élévateur PMR). Or, leurs utilisations ne sont pas les mêmes. Le premier est destiné dans le transport des marchandises tandis que l’élévateur PMR est conçu pour transporter les personnes à motricité réduite. Toutefois, ce matériel d’élévation peut également transporter un fauteuil roulant en plus des marchandises s’il s’agit d’un monte-charge dédié aux personnes. Pour cet engin, il faut prévoir un budget entre 5 000 euros à 10 000 euros selon le modèle.

La plate-forme élévatrice est une version de monte-charge dénuée de parois. Elle ne possède pas aussi de siège à la différence d’un monte-escalier. Cet appareil est également utilisé pour le transport de charges matérielles, de matériels de construction, de restauration, des denrées… Son usage s’est aussi démocratisé et elle peut servir aussi dans le transport des personnes handicapées avec leur fauteuil roulant. Sa pose ne requiert pas de gros travaux et elle est disponible en plusieurs tailles. A noter que cette plate-forme élévatrice pour PMR peut être installée en intérieure ou à l’extérieur d’un habitat. Il est difficile d’estimer le coût de cette plate-forme mais si l’on souhaite avoir les meilleurs devis des fabricants dans sa région, il suffit de remplir le formulaire de demande de devis gratuit sur ce site. A noter qu’à l’instar de monte-escalier et des autres équipements, le coût de cet équipement dépend de plusieurs facteurs comme la gamme, le fabricant, la puissance, les dimensions, la garantie etc.

Pour les personnes victimes d’une perte d’autonomie partielle et qui ne sont pas lourdement handicapées, il existe aussi la solution fiable, et sécurisée de monte-escalier. Beaucoup de seniors qui ne peuvent pas faire la montée et descente de leur escalier optent pour l’achat de cet équipement afin de faciliter leur quotidien. Cet équipement peut être installé sur toutes configurations d’escalier (étroit, droit, en courbe, colimaçon et même un escalier à l’extérieur). La fiabilité, la durée de vie de l’appareil varient en fonction du fabricant, du modèle et des fonctionnalités intégrées. Il est aussi recommandé de remplir la demande de devis gratuit sur ce site si l’on souhaite accéder aux meilleurs devis de monte-escalier de sa région.

Selon le degré de handicap de la personne, selon le degré de réduction de la mobilité de la personne, selon le degré d’indépendance de la personne âgée, il existe différents systèmes d’escalier, ou plus précisément de monte-escalier. Ces systèmes ont l’objectif commun de maintenir la personne handicapée à domicile, et d’adopter la modalité pratique de réaménagement des pièces de la maison. Bref, les escaliers pour les personnes en situation d’handicap nécessitent l’installation d’équipement pour assurer un déplacement, sans accident et en toute sécurité Selon les normes reconnues, l’escalier handicapé doit présenter à hauteur des épaules la même largeur que les autres circulations pour faciliter les éventuels croisements. S’il s’agit d’un escalier handicapé cloisonné, la largeur entre les mains courantes doit être à 1,20m, conduit à une largeur entre parois de 1,40m. Actuellement, les solutions de normalisations des équipements pour personnes handicapées se multiplient sur le marché afin d’assurer correctement le maintien à domicile de cette catégorie de personnes. D’abord, l’aménagement du logement consiste à améliorer la rampe d’accès, la douche, le lavabo, la cuisine, la porte et les poignées, le WC et prévoir ainsi l’accessibilité par les personnes handicapées, selon le type de handicap. Plus particulièrement, pour faciliter les déplacements en étage, il convient d’installer certains équipements qui respectent les normes et les besoins. Tel est le cas d’un monte-escalier ou d’un siège élévateur sur des rails, d’une chaise élévatrice par suspension, d’un fauteuil équipé de roues électrique pour gravir les marches, d’un mini-ascenseur, etc.

Retour